l'INSTITUT DU PLURALISME RELIGIEUX ET DE L'ATHEISME

Jessica Marin Elliott

  • Jessica Marin Elliott a un doctorat d'histoire médiévale de l'Université de Californie, Santa Barbara. Sa thèse s'intitule “The Changing Status of Converted Jews in Thirteenth- and Fourteenth-Century Northern France,” et elle l'a défendu au début du printemps 2014. Dans ce travail, elle examine le statut socio-économique des juifs convertis au christianisme et les attitudes des intellectuels chrétiens envers la possibilité de la conversion juive. Elle clarifie dans quelle mesure le judaïsme était censé être lié à l'identité dans la France médiévale. Elle est l'auteur de “Jews ‘Feigning Devotion’: Christian Representations of Converted Jews in French Chronicles Before and After the Expulsion of 1306” (dans Jews and Christians in 13th-Century France: Culture, Society and Mutual Perceptions, ed. Elisheva Baumgarten et Judah Galinsky, à paraître chez Palgrave Macmillan). Elle est chercheuse post-doctorante pour le projet RELMIN ou elle travaille sur des sources latine sur les juifs du nord de la France et de Provence des XIIIème et XIVème siècles. 

Clara MAILLARD

Clara Maillard a soutenu, à la MSH de Nantes le 8 décembre 2011, sa thèse en histoire médiévale intitulée : « Les papes et le Maghreb aux XIIIème et XIVème siècles, étude des lettres apostoliques de 1199 à 1419 », sous la direction de John  Tolan, professeur à l’Université de Nantes. Cette thèse doit être publiée prochainement dans la collection RELMIN éditée chez BREPOLS.

Elle a rejoint l’équipe du projet RELMIN en tant que post-doctorante pour une courte mission. Dans ce cadre elle travaille sur les lettres pontificales concernant les chrétiens qui demeuraient au  Maghreb. 

 

Luca FOIS

Luca Fois est docteur en Histoire du Christianisme. Ses recherches portent sur les minorités religieuses et notamment les mouvements hétérodoxes entre le XIIIème et le XVIème siècle. Il est particulièrement intéressé par les aspects institutionnels de la justice de l’église et dispose d’une solide expérience d’édition de sources médiévales.

Dans le cadre du projet RELMIN, il travaille en particulier sur les bulles pontificales

Claire CHAUVIN

Claire Chauvin est diplômée  et agrégée de Lettres Classiques, enseignante dans le second degré, et prépare un doctorat consacré à l’édition française du « buccolicum carmen » de Boccace, sous la direction de Pierre Maréchaux. Dans le cadre du projet Relmin, elle intervient pour traduire en français les textes latins, ancien français et anglais.

 

Aleida PAUDICE

Aleida est diplômée d'études classiques et de littérature italienne de l'Université d'état de Milan (1998). En 1999 et 2000 elle a passé une année à la Rothberg International School grâce à une bourse gouvernementale israélienne dans le cadre d'un programme linguistique d'un an à la Hebrew University of Jerusalem où elle a pu apprendre l'hébreu et l'arabe. Elle a reçu son doctorat de l'Université de Cambridge où elle a étudié au Churchill College et à la Faculty of Divinity. Sa thèse portait sur la Chronique de l'empire Ottoman du XVIème siècle par Elia Capsali de Candie (Crète) et était dirigée par Nicholas de Lange.

Aleida a enseigné le Latin et la culture romaine à la faculté d'études classiques de l'Université d'Heidelberg. Elle a obtenu un post-doc à l'institut d'études orientale de l'Université de Halle pour le projet "The impact of the Qur'an on Judaism during the Late Middle Ages and the Renaissance period". Elle a également obtenu un post-doc "Endeavour Australia" à la faculté d'histoire de l'Université Western Australia. De 2011 à 2013, elle a travaillé comme chercheuse sur le projet "Mapping the Jewish communities of the Byzantine Empire" sous la direction de Nicholas de Lange. Elle a travaillé particulièrement sur l'Italie.

Pour le projet RELMIN, Aleida se concentre principalement sur des sources du procès de Trente en 1475.

John TOLAN

  • Direction scientifique : John Tolan est professeur d'Histoire à l'Université de Nantes et directeur du projet RELMIN. Il est titulaire d'un PhD en Histoire de l'Université de Chicago et d'une Habilitation à Diriger des Recherches de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris. Il est notamment l'auteur de Petrus Alfonsi and his Medieval Readers (Gainesville : University Press of Florida, 1993) ; de Les Relations entre les pays d'Islam et le monde latin du milieu du Xème siècle au milieu du XIIIème siècle (Paris : Bréal, 2000) ; de Les Sarrasins : l'Islam dans l'imaginaire européen au Moyen Age (Paris : Aubier, 2003) ; et de Le Saint chez le Sultan : la rencontre de François d'Assise et de l'islam. Huit siècles d'interprétations (Paris : Seuil, 2007).

Depuis octobre 2013, John Tolan est membre de l'ACADEMIA EUROPAEA

Lire son portrait sur le site de l'Université de Nantes : cliquez ici

Lire la suite : John TOLAN

Nicolas STEFANNI

  • Coordination et communication : Nicolas Stefanni a fait ses études supérieures à Nantes et a rejoint l'équipe RELMIN après avoir séjourné et travaillé en Angleterre et aux États-Unis.

Lire la suite : Nicolas STEFANNI

Farid BOUCHIBA

Farid Bouchiba est diplômé de Langue et Civilisation Arabes de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO). Il prépare actuellement une thèse de doctorat d'Histoire portant sur « Le statut légal des dhimmīs en al-Andalus selon les auteurs malékites, VIIIe-XVe siècles : Étude de la Condition Juridique des Juifs et Chrétiens en Terre d’Islam » (codirection C. Müller, Paris et J. Tolan, Nantes). Ses recherches portent principalement sur les dhimmīs ainsi que sur les autres minorités en terres d’Islam. Il s'intéresse aussi au droit musulman (fiqh), au kalâm et au hadith.

Lire la suite : Farid BOUCHIBA

Marisa BUENO

  • Marisa Bueno est historienne spécialiste en études ibériques, titulaire d’une double Licence Droit et Histoire médiéval (UCM, Madrid). Soutenue en 2011, sa thèse intitulée « Territoire et Culture Matérielle dans la Castille Orientale (VIIIe-XIIesiècle) : de la Marche Moyenne a l’Estrémadure Castillane » traitait du processus progressif de colonisation islamique ainsi que des changements substantiels survenus après la conquête castillane. Rattachée à l’UCM, elle a poursuivi des recherches postdoctorales au C.E.S.C.M. (CNRS, Université de Poitiers) et à l’E.H.A.A.R (CSIC, Rome). Marisa est actuellement post-doctorante pour le projet RELMIN, où elle analyse les relations entre Christianisme et Islam en Castille, avec une attention particulière sur les questions de polémiques, conversions et statuts juridiques des juifs et musulmans sous la domination chrétienne dans la législation castillane.

Lire la suite : Marisa BUENO

Géraldine JENVRIN

Géraldine Jenvrin étudia 8 ans la langue, la littérature et la civilisation arabe dans les universités de Damas (Syrie), Sanaa (Yémen) et Tunis, ainsi que dans les Instituts français de recherche IFPO et CEFAS. Elle a une maitrise en islamologie sur un traité d'ascétisme des débuts de l'Islam (2005, Université de Provence sous la direction de Denis Gril) et un Master sur la littérature contemporaine yéménite (2007, Institut National des Langues et Civilisation Orientales, Paris, sous la direction de L.W Deheuvels). Elle a 3 ans d’expérience dans l’enseignement supérieur. Dans le cadre du projet RELMIN, elle prépare actuellement une thèse portant sur «le statut légal du dhimmi dans le commentaire coranique d'al-Qurtubi (m.1272) » (codirection A.Garcia Sanjuan, université de Huelva (Espagne) et J. Tolan, université de Nantes).

Lire la suite : Géraldine JENVRIN

 

Institut de Recherche et d'Histoire des Textes

 

Nous situer / Find us

Espace collaboratif