l'INSTITUT DU PLURALISME RELIGIEUX ET DE L'ATHEISME

Aleida PAUDICE

Aleida est diplômée d'études classiques et de littérature italienne de l'Université d'état de Milan (1998). En 1999 et 2000 elle a passé une année à la Rothberg International School grâce à une bourse gouvernementale israélienne dans le cadre d'un programme linguistique d'un an à la Hebrew University of Jerusalem où elle a pu apprendre l'hébreu et l'arabe. Elle a reçu son doctorat de l'Université de Cambridge où elle a étudié au Churchill College et à la Faculty of Divinity. Sa thèse portait sur la Chronique de l'empire Ottoman du XVIème siècle par Elia Capsali de Candie (Crète) et était dirigée par Nicholas de Lange.

Aleida a enseigné le Latin et la culture romaine à la faculté d'études classiques de l'Université d'Heidelberg. Elle a obtenu un post-doc à l'institut d'études orientale de l'Université de Halle pour le projet "The impact of the Qur'an on Judaism during the Late Middle Ages and the Renaissance period". Elle a également obtenu un post-doc "Endeavour Australia" à la faculté d'histoire de l'Université Western Australia. De 2011 à 2013, elle a travaillé comme chercheuse sur le projet "Mapping the Jewish communities of the Byzantine Empire" sous la direction de Nicholas de Lange. Elle a travaillé particulièrement sur l'Italie.

Pour le projet RELMIN, Aleida se concentre principalement sur des sources du procès de Trente en 1475.

 

Institut de Recherche et d'Histoire des Textes

 

Nous situer / Find us

Espace collaboratif