l'INSTITUT DU PLURALISME RELIGIEUX ET DE L'ATHEISME

Jessica Marin Elliott

  • Jessica Marin Elliott a un doctorat d'histoire médiévale de l'Université de Californie, Santa Barbara. Sa thèse s'intitule “The Changing Status of Converted Jews in Thirteenth- and Fourteenth-Century Northern France,” et elle l'a défendu au début du printemps 2014. Dans ce travail, elle examine le statut socio-économique des juifs convertis au christianisme et les attitudes des intellectuels chrétiens envers la possibilité de la conversion juive. Elle clarifie dans quelle mesure le judaïsme était censé être lié à l'identité dans la France médiévale. Elle est l'auteur de “Jews ‘Feigning Devotion’: Christian Representations of Converted Jews in French Chronicles Before and After the Expulsion of 1306” (dans Jews and Christians in 13th-Century France: Culture, Society and Mutual Perceptions, ed. Elisheva Baumgarten et Judah Galinsky, à paraître chez Palgrave Macmillan). Elle est chercheuse post-doctorante pour le projet RELMIN ou elle travaille sur des sources latine sur les juifs du nord de la France et de Provence des XIIIème et XIVème siècles. 

 

Institut de Recherche et d'Histoire des Textes

 

Nous situer / Find us

Espace collaboratif